GREFFE de CHEVEUX  

Micro-greffe capillaire

ou micro-transplantation folliculaire

Les traitements médicaux peuvent, dans certains cas, ralentir la chute de cheveux ou même la stopper, mais dès l’arrêt des médicaments la chute peut recommencer. Le traitement ne "guérit" pas la chute de cheveux, il la bloque momentanément et n’est pas dénué d’effets secondaires à évoquer avec le médecin prescripteur.

Le traitement naturel et définitif de la calvitie

Technique

L’assistante capillaire découpe les micro-greffons dans la bandelette prélevée.

Ces micro-greffons sont ensuite remis en place un par un, dans de petites fentes préalablement réalisées dans la zone receveuse.

 

Principe opératoire

Il s’agit de gérer son « capital cheveu » en pratiquant une nouvelle répartition entre la zone occipitale, zone donneuse, et la partie à traiter, zone receveuse.

Pour prélever les cheveux il existe aujourd’hui deux méthodes :

 

  • La première dite  « FUT » pour prélèvement par bandelette

On commence par anesthésier la zone donneuse, puis on prélève une bandelette de cuir chevelu. Cette bandelette est ensuite découpée en unités folliculaires d’un ou deux cheveux. Le cuir chevelu est suturé en deux plans : un plan profond et un plan superficiel, par une suture tricophytique pour obtenir une cicatrice la plus fine possible.

 

  • La seconde dite « FUE » pour Follicular Unit Extraction

FUE » pour Follicular Unit Extraction

De la même manière on anesthésie la zone de prélèvement qui a été rasée au préalable, et on va prélever les cheveux un par un grâce à un bistouri circulaire, les orifices cicatriseront en laissant une petite tâche blanche quasiment invisible.

Les suites de la Greffe de cheveux

  • Les cheveux repoussent dans les trois à six mois qui suivent et reprennent des cycles normaux.

  • Les cheveux réimplantés ne tombent pas, ils sont génétiquement programmés par rapport à leur zone d’origine et non de leur zone de réimplantation 

La solution vraiment satisfaisante aujourd’hui est apportée par la chirurgie capillaire.

  • Quand la calvitie est déjà largement installée, il faudra prévoir une grande séance d’implantation capillaire pour avoir, en une fois, un résultat satisfaisant.

  • Quand la calvitie est naissante, plusieurs petites séances seront à envisager au cours de la vie pour maintenir un résultat visuel constant au fur et à mesure de la chute des cheveux.

  • Cette intervention chirurgicale est réalisée en bloc opératoire stérile par un chirurgien.

Intervention & suites opératoires

L’intervention est réalisée en bloc opératoire stérile sous anesthésie locale.

Les suites opératoires sont simples. Des précautions sont conseillées par écrit pour les soins de premier jours. Il peut apparaître un gonflement du haut du visage qui disparaît en deux ou trois jours.(Un délai de réflexion d’au moins 15 jours sera respecté entre la consultation et la chirurgie.)

 

La chute des cheveux

L'origine des calvities ou alopécies, peut avoir plusieurs causes :

hormonale et/ou héréditaire,

L’alopecie androgenogenetique est la plus frequente chez l'homme

Une cause mécanique en particulier chez les femmes par traction répétées (tressage et défrisage)

 

C’est le facteur génétique qui détermine la longévité de chaque cycle capillaire.

Cette longévité est courte sur les zones de calvitie, et très longue sur les zones latérales et occipitales (la couronne). Pour cette raison, ces zones sont toujours sauvegardées même dans les grandes calvities.

C’est grâce à cela que le traitement par transplantation capillaire est possible.

Il s’agit de déplacer des cheveux programmés pour ne pas tomber, vers une zone où les cheveux sont tombés.

Une fois déplacés, ces cheveux vont se comporter comme sur leur zone d’origine, sans tenir compte de leur nouvelle zone d’implantation car leur patrimoine génétique a été « déplacé » avec le follicule.

Ils reprennent leurs cycles et repoussent comme si de rien n’était.

Un devis sera établi par le médecin lors de votre première consultation

Contact     0590 25 94 85